Les chantiers de démolition navals de Chittagong au Bangladesh

Avec plus d'un million de tonnes de métaux traités chaque année, les chantiers de démolition navals de Chittagong, au Bangladesh, sont les plus grands du monde. On y recycle essentiellement l'acier (dont la valeur se négocie à environ 450 $ la tonne) mais aussi toute l’installation électrique et mécanique, la machinerie, le bois, le plastique ...

Outre le coût de main d’œuvre qui est l'un des plus bas de la planète, les conditions de travail sont extrêmes : les travailleurs opèrent "manuellement" dans un environnement rempli de subtances toxiques (amiante, métaux lourds, PCB ...) et les explosions meurtrières ne sont pas rares. Les propriétaires de bateaux minimisent ainsi les coûts et les entreprises de démolition maximisent les profits sur le dos des travailleurs et des écosystèmes locaux.

Ajouté le 17/12/2017